L'exposition.

Modérateur : Morningstar

Avatar du membre
Sarah Dassy
Messages : 184
Enregistré le : ven. 5 avr. 2013 17:01

Re: L'exposition.

Message par Sarah Dassy » dim. 1 déc. 2013 19:35

Je prends les cartes qui me sont tendues puis griffonne sur une feuille de mon carnet mon numéro de mobile et mon adresse mail.
J'arrache la feuille pour la tendre à Mircea.
Je jette un coup d’œil sur la carte que tend Sandra pour voir dans quel salon elle travaille.
J'aimerai voir ses réalisations mais pour le moment, je trouve malvenu de le demander directement.

Me tournant vers Clémentine
- Ecoute, restons encore un peu le temps de voir qui va acheter toutes ces toiles. C'est important pour notre travail.
Ce gros con de sauvage est retourné à sa niche et il ne t'ennuiera plus maintenant. Après on rentrera. Ca va?

Avatar du membre
Morningstar
Messages : 228
Enregistré le : mar. 1 oct. 2013 23:12

Re: L'exposition.

Message par Morningstar » lun. 2 déc. 2013 07:18

Clémentine ne semble pas vraiment emballée par la suite des évènements. Elle aurait vraiment voulu rentrer tout de suite en taxi avec sa copine. Un peu dépitée, elle se tourne vers Sébastien et accepte sa proposition de la raccompagner chez elle. Se frottant le bras endolorie, elle se tourne vers son amie l'air grave. Un air qui ne lui correspond pas et qui effraie même la jeune étudiante qui n'a jamais vu son amie de cette humeur.
Elle commence même en l'appelant par son prénom complet chose qu'elle ne fait que lorsque les choses vont mal.

Élisabeth, je me suis faite malmener pour un pauvre devoir d'art. Je ne veux pas rester une minute de plus dans cet endroit. Tout y est trop bizarre et j'ai un sale pressentiment. Tu peux rester avec ces gens pour la vente si tu veux mais moi je pars.

Elle sort ensuite son téléphone tout en se tenant le bras et commence à envoyer des sms l'air absent.

Pendant ce temps l'accesseur fini la présentation des œuvres de Newt. Il invite toutes les personnes intéressées pour la vente à descendre au premier étage pour les enchères. Déjà des manutentionnaires recouvrent les toiles et commencent à les emmener sous l’œil inflexible des gardes. Il ne reste bientôt plus que votre petit groupe et quelques flâneurs. Jimmy vous indique qu'il va rester là si vous avez besoin de quelque chose. Il serre la mains de tout le monde.

Encore une fois, lorsque les mains de la tatoueuse et de l'artiste se touchent, cette dernière est prise de vertige et voit une autre réalité. Cette fois elle n'est plus dans la salle d'exposition mais dans une sorte de salon chic d'un autre temps. Un homme est assis dans un très cossu fauteuil. Il lui tourne le dos et fait face à un grand feu de foyer. De lui, Sandra ne voit que la chevelure argentée à la coupe impeccable. Son bras gauche, qui laisse entrevoir une veste de tweed rouge, est posé élégamment sur l’accoudoir. Il tient dans sa mains une coupe de vin qu'il fait tourner pour en dégager les arômes. Un pupitre de peinture se trouve également dans la pièce. Cet homme se fait faire le portrait. Un serviteur lui rempli sa coupe et l'appelle de son nom...
Lord Tenpenny....
Puis le monde se met à tourner et il tourne et tourne encore....
La jeune femme tombe dans le néant. Des centaines de visages la regarde tomber. Certains tristes, certains avide et cruels, d'autres indifférents... Ça va vite trop vite... Puis vient une explosion de lumière, elle continue de chuter mais cette fois elle est dans le ciel au dessus d'une ville dévastée. Au milieu de celle-ci une tour circulaire lugubre. Un building contemporain décrépi d’où émane une sinistre énergie.
Une voie résonne dans sa tête et ses oreilles.
La clef... Dernier étage de la tour.... Tenpenny must die! Tenpenny must die! Tenpenny must die!
Elle revient dans la salle d'exposition, cette fois Jimmy n'es plus le seul en 3 dimensions. La jeune étudiante du nom d’Élisabeth, le cascadeur et l'antiquaire sont entièrement formés. Un sablier est matérialisé et lévite au dessus de chacune de ces personnes, incluant Sandra. Ils indiquent un temps différent pour chacun mais tous affichent moins de 60 minutes...
Un rire se fait entendre, celui de l'homme en blanc. Puis une déchirure.
Elle revient enfin dans le monde matériel choquée et étourdie. Elle s’effondre et Jeff la rattrape in extremis.

La scène n'aura durée qu'une ou deux secondes mais Mircea aura remarqué les signes chez la jeune femme tatouée. C'est une psychique et elle vient juste d'avoir une vision. Il n'avait jamais vu cette scène directement et il peine a contenir son excitation et sa curiosité! Les tableaux de Newt sont surement comme l'a dit Terry des œuvres de catégorie B, peut être réagit elle a ces derniers...

Avatar du membre
JustineNagoï
Messages : 170
Enregistré le : ven. 28 déc. 2012 18:09

Re: L'exposition.

Message par JustineNagoï » lun. 2 déc. 2013 17:02

Le contact des mains puissantes de Jeff qui m'ont rattrapées avant la chute me fait revenir à la réalité. J'ai manqué de heurter le sol, peut-être me serais-je ouvert le crâne ? Les flashs que je viens de voir sont encore figés sur ma rétine, je ne sais pas s'il s'agit d'hallucinations (telles que le lsd m'a fait connaître lors de ma jeunesse chaotique), de cauchemars ou que sais-je encore.... *Des visions de l'au-delà que seule une voyante extra-lucide peut vivre ?!*Je ne sais plus ce que je dois croire mais je me sens prête à accepter n'importe quelle vérité.
Sauf la vision d'effroi de ce sablier au-dessus de nos têtes !
Je ne m'inquiète même pas d'être crédible, tellement l'inquiétude me gagne. Je secoue la tête en criant :

-" Il faut quitter ce lieu au plus vite ! Le Temps nous est compté... Un sablier au-dessus de nos têtes....!! Il indique moins d'une heure avant qu'on crève tous !!! Barrons-nous d'ici..!! Je t'en prie Jeff il faut que tu me crois ! "

Avatar du membre
Sarah Dassy
Messages : 184
Enregistré le : ven. 5 avr. 2013 17:01

Re: L'exposition.

Message par Sarah Dassy » lun. 2 déc. 2013 17:13

Clémentine a à peine cessé de parler que je me rend compte que je suis complètement à côté de la plaque.

- Je suis désolée Clémentine. Tu as tout à fait raison. Tout ça n'est pas normal et il vaut mieux nous en aller.

Je range le catalogue dans mon sac (autant conservé ça quand même) et me lève pour quitter les lieux avec elle.

sadie
Messages : 513
Enregistré le : ven. 17 déc. 2010 23:56

Re: L'exposition.

Message par sadie » lun. 2 déc. 2013 21:17

je vais suivre le groupe, cela ne me dis rien qui vaille.
« Souviens-toi d'oublier. »
Friedrich Nietzsche

Nino
Messages : 123
Enregistré le : lun. 16 sept. 2013 17:26

Re: L'exposition.

Message par Nino » jeu. 5 déc. 2013 17:17

Je regarde Sandra avec étonnement...

*En voilà une qui a perdu la tête...*

Eh bien, en voilà de l'envie pour partir, et je vous suis avec grand plaisir!

Vous voulez aller quelque part en particulier ou chacun rentre chez lui? Il est encore tôt je trouve. Surtout s'il nous reste une heure à vivre.


Je lui fait alors un petit clin d’œil charmeur.

Sinon, c'est quoi cette histoire de sablier?

Avatar du membre
JustineNagoï
Messages : 170
Enregistré le : ven. 28 déc. 2012 18:09

Re: L'exposition.

Message par JustineNagoï » jeu. 5 déc. 2013 20:58

Mon cœur cogne brutalement dans ma poitrine à tel point que mes tempes palpitent. J'entends encore ce rire fendre l'air et cette vision d'immeuble délabré dont le dernier étage propage une aura malfaisante...
La question me revient aux oreilles :

-"Un sablier oui... Je sais que ça paraît bizarre et vient ici comme un cheveu sur la soupe, mais je viens d'avoir un flash tellement fort qu'il m'apparut complètement réel... Un sablier au-dessus de chacune de nos têtes, égrène un compteur décroissant ! Et pour nous tous, il indique moins de 60 minutes... Je ne sais pas ce qui va se passer une fois le temps écoulé, mais je ne tiens pas du tout à rester ici pour le savoir !"

Avatar du membre
Morningstar
Messages : 228
Enregistré le : mar. 1 oct. 2013 23:12

Re: L'exposition.

Message par Morningstar » jeu. 5 déc. 2013 21:34

Jimmy fronce les sourcils. Il a du mal à croire ce que Sandra vient de dire à tout le monde.

"Écoutez, je comprends que vous ayez tous été un peu chamboulés par ce qui s'est passé ce soir. Je suis moi même un peu confus. Je ne vous retiendrai donc pas si vous voulez partir mais Sandra s'il te plait ne fait pas paniquer le monde. Dans une heure la vente aux enchères sera terminée et tout cela sera du passé. Je pourrai enfin être tranquille avec mes visiteurs et mon exposition."

Clémentine roule des yeux d'exaspération et flirte avec les bordures de l'hystérie maintenant.
"Rien à branler de cette foutu vente aux enchères et de cette foutue expo! Je me casse et tant pis pour les sabliers ou les boules de geisha! "

Les mains tremblantes elle s'appelle un taxi, elle fait échapper son portable, jure comme une poissonnière et hurle sur le standardiste.

Sébastien est attiré sexuellement par elle. C'est malvenu, inapproprié et complètement hors de contexte. Pourtant il n'arrive pas à se détourner et c'est avec difficulté qu'il reprend contrôle de lui même. il commence à suer abondamment et serre les poings à s'en faire péter les jointures!

Sandra ne va pas mieux. Désormais elle a la chair de poule et de nombreuses hallucinations sensorielles. Comme si les doigts d'un enfant aveugle essayait de se faire une idée de son corps. Du coin de l’œil, elle croit voir un singe courir pour se cacher sous une table. Jeff lui cause mais il semble de plus en plus loin. La jeune femme est au bord de la panique!

Mircea a une furieuse crampe dans le mollet. C'est si prenant qu'il manque de chuter. Il a également très froid au niveau de sa jambe. Il ne peut contenir sa douleur et doit s'assoir. Il sens comme une impression familière et dérangeante. Comme si quelqu'un reprenait certains passages déjà utilisé pour arriver à son subconscient.

La jeune Élisabeth se sens faible, très faible. Comme si elle était dans un rêve. Tout le monde semble se focaliser sur Clémentine et Mircea, elle, elle disparait doucement. Il lui faudra toute sa volonté pour dire les 3 prochains mots...

Ce qui leur arrive est aussi brutal que soudain, les prochaines actions seront décisives.

Avatar du membre
JustineNagoï
Messages : 170
Enregistré le : ven. 28 déc. 2012 18:09

Re: L'exposition.

Message par JustineNagoï » ven. 6 déc. 2013 10:55

Je regarde autour de moi tout en époussetant mes vêtements. Les gens croiront peut-être que j'enlève des miettes invisibles mais je me sens harcelée par cette petite main d'enfant qui touche mon corps à tâtons. Je ruisselle de sueur malgré la sensation de froid moite qui m'envahit. Mon cœur cogne brutalement, ma respiration est saccadée, le décor est vacillant autour de moi. Je ne saisis pas les paroles de Jeff mais j'ai entendu celles de Jimmy.
Il se passera donc quelquechose à la fin de cette vente aux enchères qui s'achève dans moins d'une heure, comme l'annonçaient les sabliers.
Je pense à un chaos abominable, une fracture dans le temps où nous basculerons, pour nous retrouver dans le monde infernal des toiles de Newt, où chaque scène de tortures de ses tableaux s'animera comme un spectacle pour nous avaler dans ce théâtre macabre....
Je secoue la tête :

-"Partons Jeff je t'en prie ! Donne-moi la main ! Je ne suis pas sûre de trouver la sortie toute seule..."

J'inspire profondément dans l'espoir de retrouver mon calme et diminuer mon rythme cardiaque. Je tente quelques pas vers l'entrée de la salle, espérant que la sortie de l'immeuble n'est pas trop loin.

Avatar du membre
Sarah Dassy
Messages : 184
Enregistré le : ven. 5 avr. 2013 17:01

Re: L'exposition.

Message par Sarah Dassy » dim. 8 déc. 2013 23:25

Véritablement paniquée par cette affreuse sensation, je tends la main pour agripper quelqu'un.

- A l'aide, je....

Verrouillé