La Citadelle

Forum sur le jeu de rôles Kult
Nous sommes le Lun 18 Fév 2019 13:52

Heures au format UTC + 2 heures




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 78 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Lun 16 Déc 2013 02:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
Élisabeth se réveille encore étourdie. Elle a du sable plein les cheveux et la langue pâteuse. Allongée sur un canapé en piteux état, elle sent la caresse d'une fine brise sur son visage et accueille sa fraîcheur avec délectation. Elle essaye de s’asseoir mais son corps engourdi refuse de lui obéir. La panique la prend un peu. Est elle paralysée? Non... Tout va bien. Elle commence à faire bouger ses orteils, puis ses doigts. Les sensations reviennent. Au bout de 5 minutes elle est redevenue maîtresse de son corps.
Elle commence à regarder les environs. Elle se trouve dans un appartement. Un appartement plutôt décrépi. Le style n'est pas Français... Des portraits jaunies montrent des gens de type Européens, un livre est posé sur une petite table de lecture. Un obscur livre de zoologie : Bibliography of Australian Entomology de Thomas Blackburn.
Une réedition de 1983...
Quand on y regarde de plus prêt, la décoration ou ce qu'il en reste est plutôt contemporaine mais vieillotte. Fin 1980 certainement...
La brise vient d'une fenêtre brisée. Des planches ont été posée à la va vite pour colmater la brèche.
Un grognement la fait sursauter. Dans un coin se trouve le corps d'un homme. Elle croit reconnaître l'antiquaire de l'exposition, le dénommé Mircea.
Prise d'effroi, elle se rappelle l'exposition et sa disparition! Mais que s'est il passé? Ou sont ils?
Elle se porte à sa hauteur mais hésite à le réveiller. Cette homme semblait connaître des choses mais il n'a jamais rien dit. Peut être est il responsable quelque part de ce qui lui est arrivée... Elle s'en éloigne doucement et commence à explorer les lieux. Elle trouve dans une chambre à coucher le cascadeur Sébastien. Ce dernier ne porte pas de pantalons ni de sous vêtements. Gênée, l'étudiante détourne les yeux. Elle voit une vieille serviette sur le dos d'une chaise et elle la lui jette sur l'entrejambe. Complètement Ko, le jeune homme ne se rend compte de rien et ronfle encore.
Elle sort en claquant la porte, rouge comme une pivoine. Mais qu'est ce qu'il lui prend? Elle entend des toussotement, ceux d'une jeune femme... La tatoueuse lui dit son instinct. Quel était son nom... Sandra... Elle l'appelle à voix haute : « Sandra? C'est vous? Je veux dire, c'est toi?...  » Intérieurement elle s'énerve de ses hésitations. « Ressaisis toi Élisabeth bordel! » Elle ouvre la dernière porte et reste bouche bée par le spectacle qui s'offre à elle.
L'immeuble est effondré à ce niveau offrant une vue panoramique impressionnante sur une ville délabrée, presque en ruine. Un soleil orange à l'air malade éclaire d'une aura sinistre ces lieux morts.
Élisabeth prend sa tête entre deux mains et sanglote doucement devant ce spectacle apocalyptique.
Les rues qui sont ensablées par endroits laissant dépasser les carcasses de véhicules rouillés, le vents s'engouffre dans les ruelles en sifflant, de vieux déchets s'entassent au grès de ses caprices ici et là. La désolation est totale, ces lieux ont été comme pétrifiés. Au loin dans l'horizon, on peut voir de fines colonnes de fumée rouge et une tour noire massive et sinistre. Élisabeth se sent obligée d'en détourner ses yeux.

Elle découvre alors que dans le côté de la pièce est allongée le corps filiforme de la tatoueuse. Elle finit de tousser et commence à se lever. Instinctivement les deux femmes s'enlacent en essayant de se rassurer l'une et l'autre.
Elles sursautent quand elles voient deux pieds pendre 3 mètres au dessus de leur tête. Quelqu'un vient de s’asseoir à l'étage supérieur et ses lourdes bottes se balancent dans le vide. Leur cœur se serrent.
Elles entendent comme un grattement puis l'homme jette quelque chose dans la rue en contrebas. Un nuage de fumée l'entoure alors qu'il fini de tirer sur sa pipe.
Une voix grave lente et rauque les interpelle dans un drôle d'accent.
« Alors les trésors on est encore vivant? »
Au même moment les deux hommes se réveillent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Lun 16 Déc 2013 20:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 28 Déc 2012 18:09
Messages: 170
Ces premières secondes de vie après la faille obscure me semblent aussi inquiétantes que mes derniers souvenirs. La salle des enchères me revient en mémoire, les tableaux macabres et ma lutte intérieure pour arriver jusqu'à la sortie, agrippée au bras de Jeff... Jeff ? Où est-il d'ailleurs ? Dans cet immeuble éventré ? Parti en me laissant seule ? Non...! Il n'aurait quand même pas fait ça...!!

Une toux sèche et rauque a fait tressauter ma poitrine, j'ai l'impression d'avoir avalé du sable. La jeune fille de la galerie est là, elle s'est serrée dans mes bras.
Dans un élan maternel que je ne me soupçonnais pas, je la maintiens contre moi. Je sens son petit squelette frêle sous sa peau fine, et j'entends l'écho de son cœur cogner très fort dans sa poitrine.
*Tenpenny must die !* Je sursaute. Cette phrase absurde gifle mon esprit d'une ironie cinglante. Vais-je donc enfin comprendre de quoi il s'agit ?

Lorsque nous avons vu les bottes de cet homme se balancer depuis l'étage, j'ai cru à un pendu, ou à un suicidaire prêt à se jeter dans le vide.
Je pense à cette voix étrange qui vient de nous appeler "trésor".... Quel mot inapproprié ! Ou alors il nous voit comme de belles trouvailles dans cet appartement amputé de ces murs.... Je me râcle la gorge pour lui répondre :

- "Je ne sais pas si nous sommes vivantes vu les minutes absurdes que nous venons de vivre, mais ce serait très aimable à vous de nous expliquer où nous sommes, et si possible qui vous êtes...?"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Lun 16 Déc 2013 21:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Avr 2013 17:01
Messages: 184
J'ai beau me secouer et me raisonner, je n'arrive pas à accepter la réalité de la situation.
Qu'est-ce que je fais dans un endroit pareil.
La découverte des autres convives de la soirée, n'arrange rien.
Pourquoi sont-ils là aussi? Qu'est-ce qui nous est arrivé?

* Mais c'est quoi ce délire? Je rêve, c'est pas possible. C'est un cauchemar. *

Mais le fait de poser la question me fait douter. Quand on rêve, on ne se pose jamais cette question.

Au contact de la jeune femme, la réalité de tout ceci m'envahit réellement. Mais elle est encore plus difficile à accepter.

[*] Clémentine. Es-tu là aussi? *

Je fouille du regard les recoins de la pièce, espérant la découvrir elle aussi.

- Qu'est-ce qui nous est arrivé? ne puis-je m'empêcher d'ajouter.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mar 17 Déc 2013 08:53 
Hors ligne

Inscription: Ven 17 Déc 2010 23:56
Messages: 513
Essayons de partir au plus vite.

_________________
« Souviens-toi d'oublier. »
Friedrich Nietzsche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mar 17 Déc 2013 10:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
Le mystérieux interlocuteur tire une longue bouffée sur sa pipe. Réfléchissant à ses prochaines paroles, il exhale la fumée et faisant des ronds.

---Ou sommes nous? Une question pertinente mes trésors. Je me la poserai aussi si j'étais dans votre cas.

Il renifle l'air et fait un léger bruit de bouche.

---Hum... Vous n'êtes pas familiers avec le monde astral et les différents plan d'existence. Je le sens à vos essences. Disons que vous êtes dans un paradoxe et une anomalie. Un petit territoire hors du temps et de l'espace. Un lieu qui à la fois existe et n'existe pas. Les gens d'ici l'appelle le Royaume.

L'homme recrache de la fumée et cette dernière prend la forme d'un chat. Il continue sur sa lancée. Il parle très lentement soupesant chacun de ses mots.

---Ce qui vous arrive vous est propre. Je ne connais pas les tenants et les aboutissants de vos destinés mais c'est votre résonance avec le Royaume qui vous as attiré ici. J'ai longtemps observé et je peux vous dire une chose. Le Royaume conserve une population constante oscillant entre 300 et 400 individus. Dès que quelqu'un meurt, il se fait remplacer par un autre candidat de votre monde terrestre.

Le silence suivant est si long que vous avez l'impression qu'il ne parlera plus et pourtant il fini par se présenter.

---Je me nomme Enmerkar le chasseur, mes trésors. Habitant du Royaume depuis bien trop longtemps.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mar 17 Déc 2013 11:59 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Sep 2013 17:26
Messages: 123
Je me lève, prend des habits, les enfile (même le dessus car sinon j'aurais l'air bête)... Je prend toutefois mes papiers dans ma veste, pose mes lunettes de soleil sur mes yeux.

Ohé ya quelqu'un? Où suis-je? Clem?

Je sors de la pièce, arrive non loin des autres.

Mesdemoiselles, veuillez excuser mon accoutrement. Où sommes-nous et que faisons-nous ici?

Je regarde alors le trou dans le mur, la désolation au loin...

On se croirait dans un film de mon père...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 20 Déc 2013 01:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 28 Déc 2012 18:09
Messages: 170
Je reste interloquée par l'interruption subite du jeune homme.

*Le séducteur de la salle des enchères ! Lui ici ... Comme nous ?!*

Je suis surprise par son allure décalée, contrastant avec son apparence élégante et soignée lors de l'expo, le voici devant nous, débraillé, et ses lunettes noires sur les yeux semblent parfaitement inadaptées à la situation. Je lui réponds :

- "Je ne sais pas trop ce que l'on fait là, sauf si j'en crois les derniers mots de ce... chasseur. Nous avons été choisis pour remplacer les habitants morts de ce soit-disant Royaume. Je me demande quelle est la durée de vie dans ce lieu sinistre, mais peut-être qu'il vaudrait mieux rester groupés ?"

Sans attendre sa réponse, je me retourne vers le chasseur.

-" Vous dites que nous sommes entrés dans un paradoxe hors de l'espace et du temps... Si nous sommes entrés, vous savez probablement comment en sortir ...?"

Je me creuse les méninges en repensant aux romans SF que je lisais adolescente.

- " Voyons... cette brèche spatio-temporelle... Est-ce que nous sommes arrivés par un vortex ? Est-ce que ça expliquera ma vision de sabliers au-dessus de nos têtes ? Une sorte de symbole du temps arrêté ?"

Je ne suis pas sure que l'homme va comprendre mon raisonnement, sans croire que ma lucidité défaille. Pourtant, je sens avec inquiétude que je n'ai plus rien perdre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 20 Déc 2013 09:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
Un rire sonore s'échappe de la gorge du chasseur.
Tu es intelligente trésor. Et douée. Peu de gens voient et comprennent les symboles. Ce n'est pas ta mort comme tu t'en doute désormais mais une allégorie. Tu en as saisit l'essence. Ici le temps n'est pas un facteur... Du moins pas avant que la corruption n'arrive. Je vais y revenir.

Quelques secondes passent dans le plus grand silence, puis le mystique reprend:

Je sais aussi comment on sort de cet endroit. Il existe trois façons actuellement mes trésors."

Il prend encore une fois le temps de chercher ses mots, comme si le fait de communiquer par le langage était quelque chose qui lui demandait de la concentration.

"Oui c'est cela... 3 façons."

Il réfléchit encore un peu.

"Vous pouvez courir vers les frontières et vous jeter dans le vide. Si vous ne vous faites pas tuer avant et ne vous perdez pas dans l'infini du cosmos, vous avez une chance d’atterrir sur une planète (avec ou sans atmosphère), à un moment indéterminé dans le temps et l'espace. La chance de revenir sur terre à votre période est si infime que je ne prend pas la peine de vous l'énoncer.
J'ai connu quelques personnes qui se sont suicidé de cette manière. Cela demande du courage et de la folie, mais de cette manière vous avez encore une chance pour vous réincarner aussi infime soit elle.

La seconde option est de choisir la mort ou de vous faire tuer. Si l'oubli éternel ne vous effraie pas mes trésors. Je sens que l'un d'entre vous en connait un peu plus sur le sujet. Ses connaissances sont valides dans le monde terrestre mais pas vraiment dans ce plan.
Nous sommes en des lieux antérieurs à l'existence du grand lumineux. Un homme de votre époque un jour m'a dit que cette place est comme un sous-système d'un programme de création. Je n'ai pas bien compris ses mots mais ses symboles faisaient sens. Autrement dit pas de réincarnation à votre mort. Ici la mort c'est la fin définitive.

Reste la dernière option..."

Le mystique pointe la tour noir à l'horizon du bout de sa pipe.

"Au sommet de cette tour se trouve le roi du Royaume. Dans ses appartements se trouve la seule et unique sortie fiable et constante."

(A Sandra:) Tu connais le nom de ce Roi. Trésor.

Il tire de nouveau sur sa pipe.

"Je ne souhaite pas en dire plus sur ce dernier. Nous ne sommes pas vraiment amis. Il n'est d'ailleurs l'ami de personne, surtout depuis que son ascension au pouvoir à amené la corruption."

L'homme crache dans les ruines en contrebas. Il semble détester cet homme plus qu'il n'en dit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 20 Déc 2013 10:58 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Sep 2013 17:26
Messages: 123
Je me rend tout doucement compte que je ne suis pas dans un rêve... Je commence alors à poser des questions à la chaine, un peu nerveux.

Mais arrêter avec vos conneries, où sont les caméras? C'était quoi ce truc qui m'a amené ici!

Et Vous connaissez quelque chose de cet endroit vous? C'est quoi le nom de ce fichu roi? Paris c'est quelle direction?


Sans même attendre de réponse, je cherche à escalader le mur (avec un maximum d'aisance) pour rejoindre notre interlocuteur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 20 Déc 2013 14:23 
Hors ligne

Inscription: Ven 17 Déc 2010 23:56
Messages: 513
comme c'était le cas avant le déplacement (mais avec moins d'effet quand même), je crains une mort proche et soudaine, reprenant un peu position, cela me sert à commencer à observer ce qui se trouve autour de moi. Je m'interroge sur la nature de notre interlocuteur, et surtout l’intérêt qu'il peut avoir à nous conserver vivant.

Avant de partir nous devrions peut être nous concerter, est ce si sur qu'il ne s'agit pas d'une simple hallucination? Et réfléchir à la proposition qui nous est faite. Si nous sommes environ 300 où sont les autres?

_________________
« Souviens-toi d'oublier. »
Friedrich Nietzsche


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 78 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com