La Citadelle

Forum sur le jeu de rôles Kult
Nous sommes le Lun 18 Fév 2019 14:56

Heures au format UTC + 2 heures




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mar 4 Fév 2014 08:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
Le monde ralentit alors que notre héro part à la rescousse du pauvre ère. Observant la scène de loin, les autres survivants ne peuvent plus que prier pour la réussite de Sébastien. Ce dernier explose littéralement dans un sprint fluide et puissant. Tel un félin sur la piste de sa proie, il dévore la distance qui le sépare d'un homme dont il ne connait même pas le nom. Ce dernier, inconscient d'un présupposé danger continue sa folle route vers la perdition en titubant entre les statues.

Sébastien lui hurle dessus, les veines de son cou tendues sous l'effort. L'adrénaline est expulsée à gros bouillon dans les muscles de son corps. Il est presque au niveau de l'homme, seulement 20 mètres les séparent.
L'homme se tourne alors, comme si il réalisait quelque chose. Son regard croise le jeune homme puis il s'en détourne malgré lui alors que son bras droit se tort dans un mouvement brusque et anormal, entrainant ensuite tout son corps dans une pirouette. Du sang est expulsé dans une gerbe brumeuse en forme d'arc. Une demi-seconde plus tard tous entendent la détonation. L'homme vient de se faire tirer dessus. Une seule et unique balle dans l'épaule. Son corps s'écroule dans la poussière. Il se met à gémir de douleur alors que Sébastien, in extremis s'abrite derrière un piédestal. Alors que l'acteur calcule ses prochains mouvements, un second coup de feu retentit. Cette fois c'est dans la jambe que l'homme est touché. Ce n'est plus des gémissements mais un hurlement de douleur que le quadragénaire laisse échapper dans son agonie.

Les coups de feu viennent de la tour, mais impossible de déterminer ou exactement sans risquer sa tête. Tous les survivants sont profondément choqués, c'est la première fois de leur vie qu'ils voient quelqu'un se faire tirer dessus.
Sébastien dos au mur d'un piédestal à le cœur serré. Peur, adrénaline et colère se mêlent en lui tel un dangereux cocktail. Il tourne la tête et voient que à quelques statues de la se tient le contrebandier taciturne. Ce dernier l'a suivit à une certaine distance à travers ce qui ressemble à un champ de tir. Impossible de deviner ce qu'il pense à travers ses lunettes d'aviateur et son foulard. Il tient dans sa main un petit miroir de poche et observe les derniers étages de la tour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mar 4 Fév 2014 13:47 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Sep 2013 17:26
Messages: 123
J'essaie de se calmer, le temps de reprendre mon souffle, reste un moment adossé contre le piédestal, et regarde l'homme au miroir, j'essaie de comprendre ce qu'il cherche à faire.

C'est quoi que cette merde? En gros ils disent qu'on est libre de se barrer mais si on le fait ils tirent sur les gens! Quelle bande d'enflures!

Je respire alors profondément, cherche à regarder l'homme au sol, ce qu'il avait sur lui. Puis je m'adresse à nouveau à l'homme au miroir.

C'est quoi le plan?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 08:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
La situation est très tendu, tout le monde se tait et regarde avec appréhension le dénouement de la scène.

Le chinois annonce aux deux jeunes femmes:

"C'est Krauser, le chef de la sécurité de Tenpenny, certains soirs, depuis sa plateforme il tire sur ce qui se tient sur deux jambes en contrebas. Goules ou humains, il ne fait pas la différence. C'est pour ça que nous évitons de prendre le côté ouest de la tour. Pauvre gars, c'est bien triste pour "pas possible" mais il est foutu comme c'est la. J’espère que votre pote va s'en sortir, il avait l'air marrant."

De son côté, Sébastien constate que le pauvre homme ne se relèvera pas. Gémissant et cloué par la douleur, il remue sans conviction dans son sang. De l'autre côté le mystérieux contrebandier attache un message à un caillou. Prudemment et sans exposer sa main, il jette la pierre en direction du jeune homme. Ce dernier d'un geste rapide se décolle du piédestal et la ramasse. Un pincement au cœur le saisit mais il n y a pas de détonation.

Le message est le suivant:
1 seul fumigène = 1 seule chance de revenir.

Les deux hommes se regardent et acquiescent en silence d'un mouvement de tête. Sébastien se tourne une dernière fois vers l'homme blessés au sol, puis de nouveau vers le contrebandier. Ce dernier dégoupille la grenade et la lance entre eux deux. Un épais nuage blanchâtre se créer...
La densité est à son maximum, c'est maintenant ou jamais.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Mer 5 Fév 2014 13:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Avr 2013 17:01
Messages: 184
J'en crois pas mes yeux.
Y a un malade dans cette tour qui s'amuse à flinguer tout ce qui bouge pour se distraire.
Quand je pense à ce que nous devons faire ici, j'espère que ce type y passera comme son maître.

* Je me demande qui est ce type qui a suivi Sébastien. En tout cas, il paraît se soucier de nous. Se pourrait-il qu'il s'agisse de Jimmy? Ou d'un homme du chasseur?
Il faudra vraiment essayer d'en savoir plus.
*

Mon regard reste fixé sur les deux hommes planqués, j'angoisse de voir ce qui va se passer.

- Vous ne pouvez rien faire pour eux? Pour distraire le tireur?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Jeu 6 Fév 2014 10:41 
Hors ligne

Inscription: Ven 17 Déc 2010 23:56
Messages: 513
quand serons nous définitivement fixé sur notre sort, nous pourrons plus facilement agir il me semble. Essayons de rester grouper en attendant, si c'est possible.

Je reste dubitatif sur les règles qui régissent le lieu

_________________
« Souviens-toi d'oublier. »
Friedrich Nietzsche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 7 Fév 2014 11:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 1 Oct 2013 23:12
Messages: 228
Le chinois regarde Élisabeth d'un air étrange.

"Et tu veux que je fasses quoi de plus ma cocotte? Me prendre une bastos pour l'amour du risque? Ils sont couvert par un fumigène, à moins qu'ils décident de passer la nuit à la fraiche, ils devraient revenir sans se faire trouer... Sinon c'est ton petit copain Joe l'impulsif? Sa tronche me dit quelque chose... Arf je devrais pas trop m'attacher, les sanguins ici ils durent pas très longtemps."

Il se tourne vers Mircea:

"Pas comme les cérébraux comme ce beau ténébreux. Puis dis moi le corbeau. Ça va? Tout est a ton gout? No stress? T'encaisse bien le premier jour on dirait. T'as déjà vu des mecs se faire butter? Tu leur bouffes les yeux peux être?"

Il prend l'Indien (inconscient) par les joues et le fait parler comme un mauvais marionnettiste.
"Oh non sivouplé, ne laissez pas corbeau me bouffer les yeux, c'est tout ce qu'il me reste pour pleurer!"

S'ensuit un énorme rire un peu fou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 7 Fév 2014 13:14 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Sep 2013 17:26
Messages: 123
Quand je vois la fumée qui bloque bien la vue, je fais un signe vers l'homme comme quoi je démarre et je me lance à toute vitesse vers lui. Lorsque je suis presque à son niveau, je termine par un saut et un roulé, puis je regarde si lui se met en route. S'il le fais, je le suis, et sinon je m'arrête à son niveau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chapitre 2, L'autre Monde.
MessagePosté: Ven 7 Fév 2014 13:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 28 Déc 2012 18:09
Messages: 170
Je reste interdite devant l'humour macabre du Chinois. Il me fait penser au Marine's dans Full Metal Jacket qui joue avec le cadavre du Viet.

La séquence du fumigène m'a pétrifié et je me sens l'espace de quelques secondes, complètement démunie et déboussolée devant cette cascade d'actions absurdes et horribles qui vient de se produire.

* Si c'est ça le Purgatoire, qu'est-ce que ça doit être l'Enfer ???!!! *

Je n'ose agir avant que le brouillard du fumigène ne se dissipe.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com