La Citadelle

Forum sur le jeu de rôles Kult
Nous sommes le Lun 18 Fév 2019 14:50

Heures au format UTC + 2 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 178 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 18  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Sombre
MessagePosté: Lun 7 Déc 2009 04:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Image


Sombre est un jeu de rôle papier pour se faire peur comme au cinéma. Chaque partie est un film d'horreur dans lequel on joue des victimes.

Sombre light, un kit de démo gratuit, est téléchargeable sur la page officielle.

Sombre est publié en revue. Chaque numéro se présente sous la forme d'un fascicule de 72 pages au format A5.


Pour commander, c'est par ICI.

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Dernière édition par Johan Scipion le Lun 10 Juil 2017 02:17, édité 16 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 11 Déc 2009 10:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Même pas peur, même pas mal !



En début de semaine, j'ai créé ce sujet pour vous informer de la mise à disposition de Sombre light 3, la nouvelle version (plus mieux, plus meilleure) du kit de démo de Sombre.

Vu que le week-end arrive à grands pas, je me permets une petite relance qui, je l'espère, convaincra ceux d'entre vous qui ne l'ont pas encore fait de jeter un petit oeil à mon travail durant leur repos dominical bien mérité.

Si j'insiste, c'est bien entendu parce que j'ai besoin de retours de lecture pour continuer à améliorer mon système.




Donc hop, réclame :

Sombre light, c'est bon mangez-en. Ça ne fait qu'une douzaine de pages. Si vous êtes un lecteur rapide (ou si vous êtes un brin constipé), vous pouvez le lire en un seul passage aux toilettes. Et si je suis toi, gentil lecteur, je m'y mets aussitôt que possible. Car ce jeu rend beau, fort et intelligent. Il fait sortir les poils quand on est ado et repousser les cheveux quand on est vieux. Et si on cherche bien, il doit même faire grille-pain par un côté.



Et comme déballer un peu de marchandise ne fait jamais de mal, voici à quoi ressemble la feuille de personnage. Elle donne une bonne idée de ce qu'est le système : simple, efficace et sans fioritures.

Image



Une dernière précision, concernant l'un des points forts du jeu. Quand je disais dans mon premier post qu'on pouvait créer un personnage en quelques secondes, c'est la pure vérité. David Martin, informaticien ironique (un perso dont la création m'a demandé exactement 2,5 secondes) est un PJ parfaitement jouable.

On peut en créer de plus complexes évidemment, mais ce type de PJ instantanés est bien pratique si on n'a pas trop d'idée de perso, si on n'a pas envie de se prendre la tête à la créa, ou si on doit créer un nouveau perso vite fait bien fait pour remplacer l'ancien, mort dans d'atroces souffrances après avoir fait un gros bisou à un shoggoth / alien / vampire / whatever.

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Dernière édition par Johan Scipion le Dim 13 Déc 2009 04:01, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 12 Déc 2009 13:53 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 25 Mai 2009 16:55
Messages: 688
A force de maigrir Sombre va devenir un jeu 1 page de chez Casus :)

Bon faut que j'arrive à libérer du temps pour le lire (aux chiottes ça peut le faire effectivement :mrgreen: )

_________________
"MJ est le nom de Dieu dans la bouche des joueurs"
KULT VERSION THAUMIEL
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 12 Déc 2009 17:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Thaumiel a écrit:
A force de maigrir Sombre va devenir un jeu 1 page de chez Casus :)


Nan, nan. Un jeu une page de chez Johan. :mrgreen:


Citation:
Bon faut que j'arrive à libérer du temps pour le lire (aux chiottes ça peut le faire effectivement :mrgreen: )


Si j'en crois ce que je lis sur ce forum, tu te fais chier en ce moment. Rien de tel qu'un peu de lecture pour faire passer le temps, pas vrai ? :D

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 13 Déc 2009 19:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juil 2009 14:50
Messages: 186
bon à la lecture voilà deux remarques, une bonne et une mauvaise.

- la bonne: je trouve très bien, le principe d'évolution des personnalités selon la descente vers la folie. Bon comme je te l'avais soumis avant que tu ne mette ça en place (sur opale, il me semble) Je suis fan, car c'est déjà ce que je fait sur Kult depuis 10ans. Et que ça roule bien.

-la mauvaise: paradoxalement, à la lecture, la simplicité du système, me donne plus une impression de Rigueur que de Souplesse (ex: l'ensemble du FAC qui impose des limites figés et non variable selon le contexte...) Bref, c'est l'impression globale qui en ressort à la lecture.

Pour développer un exemple concret: -à mon sens-: c'est la limite Corps/Esprit. Je trouve ça horriblement limitant. Déjà à kult, j'ai toujours trouvé gênant de confondre volonté et intelligence (EGO). si tu veux faire un type volontaire, il doit être plutôt futé. Bref, je trouve la binarité de corps/esprit frustrante, par sa limitation. Alors on peux faire avec, c'est vrai, ce n'est pas impossible, tout comme à Ambre on peut très bien se limiter avec le découpage des 4 attributs de base, mais je trouve cela trop limitant et ne diversifie pas assez les perso.

Du coup, ce qui ressort de ce découpage, c'est une trop grande rigueur et pas assez de souplesse. J'ai du mal à trouver intéressant ce découpage pour caractériser le perso et les règles me contraignent plus (en me limitant) plutôt qu'en me donnant une plus grand souplesse.

A titre de comparaison, je ne suis pas un grand fan du syst en D100 de Unknown Armies (a cause de la grandeur de l'échelle), mais au moins, je me sent libre avec le système de règle et au final le découpage des attributs reste acceptable (pour être honnête, j'aurai préféré un peu plus d'attribut).

_________________
Et un peu d'art


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 14 Déc 2009 03:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Hello Dkarl,



Merci pour ton feedback.



Dkarl a écrit:
Bon comme je te l'avais soumis avant que tu ne mette ça en place (sur opale, il me semble)


La mécanique des Personnalités prédate de longtemps tes posts sur Opale. Je l'ai officiellement intégrée à Sombre dans SL0.3 (septembre 2008) mais je l'avais développée, avec l'aide de mes camarades Polo et Rodolphe, dans les débuts d'Extinction (2004). Ça ne date donc carrément pas d'hier.

Ce qui est nouveau par contre, c'est la gestion des Personnalités avec les cartes. C'est une évolution qui s'est imposée par le playtest, lorsque je me suis rendu compte que les descriptions sous forme de liste ne fonctionnaient pas en partie. Les cartes par contre, c'est top de top.



Citation:
Je suis fan, car c'est déjà ce que je fait sur Kult depuis 10ans.


Ah mon Dieu, l'innovation avec une décennie de retard, c'est tout moi. :-D



Citation:
(ex: l'ensemble du FAC qui impose des limites figés et non variable selon le contexte...)


Je ne comprends pas. Il faut que tu m'expliques mieux.



Citation:
Bref, c'est l'impression globale qui en ressort à la lecture.


Ça ne m'aide pas beaucoup. Je ne peux rien te répondre sur une impression globale car c'est trop général et trop vague. Ce qui m'aiderait bien, c'est que tu me dises point par point ce qui te gêne et pourquoi ça te gêne. Ça, ça me serait super précieux.



Citation:
Pour développer un exemple concret:


Aaaaah, ouala. C'est *beaucoup* mieux. Le concret, moi j'aime. Et là, je vais pouvoir te répondre.



Citation:
c'est la limite Corps/Esprit. Je trouve ça horriblement limitant. Déjà à kult, j'ai toujours trouvé gênant de confondre volonté et intelligence (EGO). si tu veux faire un type volontaire, il doit être plutôt futé. Bref, je trouve la binarité de corps/esprit frustrante, par sa limitation. /.../ (pour être honnête, j'aurai préféré un peu plus d'attribut).


Je sais bien, c'est déjà ce que tu m'avais dit sur Opale pour SL2. Et bon, comme j'ai supprimé une caractéristique pour le passage à SL3 (fusion de Sens dans Corps), je me doute bien que ça n'a pas arrangé le problème à tes yeux. :mrgreen:

Je pense que définir un personnage de Sombre avec deux jauges est un choix pertinent. La question que je me suis posée, c'est : à quoi ça sert d'avoir plein de caracs dans un jeu d'horreur ? Et la réponse qu'à force de réécritures et de playtest, j'ai trouvée, c'est : à rien.

Disons que je dispose de suffisamment de caracs pour, pour reprendre ton exemple, distinguer techniquement un PJ volontaire d'un autre futé. À quoi que ça sert si en face, y'a Jason ? Jason, c'est, comme la plupart des antagonistes de Sombre, du lourd. Jason, les persos volontaires, il les tue à la machette. Et Jason, les persos futés, il les tue aussi à la machette. Strictement aucune différence.

Face au tueur du Vendredi, tout le monde est à égalité. Le jock, le nerd, le noir rigolo, la bitch queen, la gothic girl, ils y passent tous. Il y a des différences entre ces PJ mais la plupart n'ont pas besoin d'être exprimées par les règles car cela ne servirait à rien dans le cours du jeu. Tout ce que ça ferait, c'est rallonger la créa de perso. Et tout ceux qui connaissent Kult savent à quel point une créa longue peut être chiante dans le cadre d'un jeu d'horreur.


Ce qui différencie un PJ de Sombre d'un autre PJ de Sombre, ce sont :

+ Ses Traits.

+ Sa Personnalité.

+ Son background.

+ Le joueur qui l'incarne.


Et ça marche. Je l'ai vérifié à de nombreuses reprises en playtest.



Citation:
A titre de comparaison, je ne suis pas un grand fan du syst en D100 de Unknown Armies (a cause de la grandeur de l'échelle)


Je suis d'accord. À mon sens, la gestion au pourcentage près est trop précise pour les besoins d'un jeu d'ambiance (même si certaines bidouilles techniques de Stolze, le flip-flopping notamment, sont carrément super sympas). Pour ma part, je préfère lââârgement le d20 et ses incréments de 5%. De ce point de vue, je suis sur la même longueur d'ondes que les auteurs de Kult.

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 14 Déc 2009 11:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juil 2009 14:50
Messages: 186
Je ne prend pas le temps de chercher les exemple concret de mon impression, car je suis au boulot.
Donc pour l'instant, je répond juste à ce qui a été dit. (je vais tenter de voir si je peux argumenter plus sur le reste, plus tard)

Johan Scipion a écrit:
Hello Dkarl,
Merci pour ton feedback.

De rien


Johan Scipion a écrit:
Ce qui est nouveau par contre, c'est la gestion des Personnalités avec les cartes. C'est une évolution qui s'est imposée par le playtest, lorsque je me suis rendu compte que les descriptions sous forme de liste ne fonctionnaient pas en partie. Les cartes par contre, c'est top de top.

ouaip effectivement, je pense qu'avec une petite carte sous les yeux ça doit le faire. plus pratique en somme.

Johan Scipion a écrit:
Ah mon Dieu, l'innovation avec une décennie de retard, c'est tout moi. :-D

Bin c'est que ça doit être une bonne idée, non?
Ceci dit, je n'ai pas du tester ce traitement aussi souvent que dois. Parce que ça date de 10ans, mais au total ça doit correspondre à 8 perso max ^^

Johan Scipion a écrit:
(ex: l'ensemble du FAC qui impose des limites figés et non variable selon le contexte...)
Je ne comprends pas. Il faut que tu m'expliques mieux.


On verra plus tard, mais à titre d'exemples, de tête, on ne refait jamais de jet de D, si on rate on rate. ou alors, le fait de ne jamais pouvoir faire 2 choses en même temps (la règle= on en réussit une , mais on rate l'autre... et pourquoi pas deux réussites mitigés? ou 2 echecs...?
Bref, l'impression qui se dégage du texte c'est une trop grande rigidité en place d'une simplicité.

Johan Scipion a écrit:
Je sais bien, c'est déjà ce que tu m'avais dit sur Opale pour SL2. Et bon, comme j'ai supprimé une caractéristique pour le passage à SL3 (fusion de Sens dans Corps), je me doute bien que ça n'a pas arrangé le problème à tes yeux. :mrgreen:

Je pense que définir un personnage de Sombre avec deux jauges est un choix pertinent. La question que je me suis posée, c'est : à quoi ça sert d'avoir plein de caracs dans un jeu d'horreur ? Et la réponse qu'à force de réécritures et de playtest, j'ai trouvée, c'est : à rien.


Si ça te convient, en tant que MJ ça ne me plairais pas du tout et en temps que joueur je risque de me sentir limité... question de gout certainement.

Johan Scipion a écrit:
Disons que je dispose de suffisamment de caracs pour, pour reprendre ton exemple, distinguer techniquement un PJ volontaire d'un autre futé. À quoi que ça sert si en face, y'a Jason ? Jason, c'est, comme la plupart des antagonistes de Sombre, du lourd. Jason, les persos volontaires, il les tue à la machette. Et Jason, les persos futés, il les tue aussi à la machette. Strictement aucune différence.

Face au tueur du Vendredi, tout le monde est à égalité. Le jock, le nerd, le noir rigolo, la bitch queen, la gothic girl, ils y passent tous. Il y a des différences entre ces PJ mais la plupart n'ont pas besoin d'être exprimées par les règles car cela ne servirait à rien dans le cours du jeu. Tout ce que ça ferait, c'est rallonger la créa de perso. Et tout ceux qui connaissent Kult savent à quel point une créa longue peut être chiante dans le cadre d'un jeu d'horreur.


Oui alors là je pense très clairement que c'est un désaccord sur la conception de l'horreur. Si de base ton objectif est de tuer les PJ quoi qu'il arrive sans qu'ils ne puissent rien faire si ce n'est repousser l'inévitable... Et bien ça ne me plais pas et je préfère autant ne pas jouer. Selon le scénario, ça peut être intéressant. Mais si c'est systématiquement....ça ne me plais pas.

Johan Scipion a écrit:
Et ça marche. Je l'ai vérifié à de nombreuses reprises en playtest.

Comme je le disais, je suis sur que ça marche ^^. C'est juste que je me sent limité.

_________________
Et un peu d'art


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 14 Déc 2009 11:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Dkarl a écrit:
ouaip effectivement, je pense qu'avec une petite carte sous les yeux ça doit le faire. plus pratique en somme.


Carrément. Car sur chaque carte, il y a un guide de roleplay en quelques lignes, soit en tout 96 guides. Sans support physique, cette profusion serait difficilement gérable.

Pour info, on peut voir à quoi ressemble le Deck de Sombre ici : http://terresetranges.net/forums/viewto ... 3904#p3904



Citation:
Bref, l'impression qui se dégage du texte c'est une trop grande rigidité en place d'une simplicité.


Ah, je comprends un peu mieux. Ce qui te gêne en fait, c'est que les règles sont précises, c'est ça ?



Citation:
en temps que joueur je risque de me sentir limité... question de gout certainement.


Assurément. Il faut de tout pour faire un monde rôliste, pas vrai ? 8-)

Cela dit, tu ne peux pas vraiment savoir ce que cela fait d'être joueur à Sombre avant de t'asseoir à ma table ou à celle d'un des autres meneurs du jeu. Je t'invite à tenter l'expérience un de ces quatre. En jdr, rien ne remplace le concret.



Citation:
Si de base ton objectif est de tuer les PJ quoi qu'il arrive sans qu'ils ne puissent rien faire si ce n'est repousser l'inévitable...


Je n'ai jamais dit qu'il fallait tuer systématiquement les PJ.

J'ai juste dit que dans les films, Jason tue tout le monde, ce qui met de facto les autres personnages (ses victimes) à égalité. Or Sombre cherche à retranscrire les codes du cinéma horrifique. Donc on joue des victimes, c-à-d des personnages techniquement peu différents les uns des autres.

Mais rien ne t'oblige à mettre Jason dans tous tes scénars, hein. :mrgreen:

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 14 Déc 2009 13:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 15 Juil 2009 14:50
Messages: 186
Question bête, mais jason (oui ok il revient, comme Freddy) mais il ne se fait pas buter à chaque fois?

Pour les règles, c'est pas uniquement quelles soit précise, c'est quelles sont sans appels et immuables. Il s'agit, d'une différence entre rigueur et dynamisme. Dans les deux cas tu peux être précis, mais dans l'un ta réponse ne bouge pas d'une iota, peu importe la situation; dans l'autre tu as une souplesse pour justement t'adapter à la situation.
Et certaines de tes règles sont certes simples, mais rigides.

Quand à venir à une de tes tables, je ne demande que ça! la dernière tu proposais Et in Arcadia Ego que je connaissais donc je n'ai pas pu venir. Mais si un jour tu prévois une partie un We ou je suis sur paris; ca sera avec grand plaisir!

_________________
Et un peu d'art


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 14 Déc 2009 13:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 4 Juin 2009 23:37
Messages: 313
Localisation: IdF
Dkarl a écrit:
Question bête, mais jason (oui ok il revient, comme Freddy) mais il ne se fait pas buter à chaque fois?


Si. Et c'est bien la preuve que tous les PJ ne sont pas condamnés d'avance. :mrgreen:

Cela dit, ça reste ultra chaud de chez ultra chaud car Jason, c'est du lourd. Sa fiche sous système Sombre se trouve dans SL2. Sans surprise, c'est un tank.



Citation:
Et certaines de tes règles sont certes simples, mais rigides.


Là clairement, il faut que tu me fasses un feedback détaillé, qu'on en discute. La question m'intéresse à fond.



Citation:
Mais si un jour tu prévois une partie un We ou je suis sur paris; ca sera avec grand plaisir!


Très cool.

Je relancerai probablement un cycle de playtest en janvier (je dois valider SL4 par le jeu) avec House of the rising dead, mon scénario zombie.

Sinon, j'assure des démos courtes (1h30) le 19, à l'anniversaire d'Imaginez.net (à la maison des assos du 15e). Là aussi en SL4.

_________________
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 178 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 18  Suivante

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com